Accessibilité

ICI TOU.TV

Été 44: un train pour l'enfer

Durant l’été 1944, alors que les Alliés ont débarqué en Normandie et en Provence, et que la guerre tourne à leur avantage, des centaines de prisonniers sont entassés dans un train en gare de Toulouse, direction finale Dachau. Ce convoi de 700 déportés est l’un des derniers trains à partir vers les camps de la mort. A son bord, des résistants de toutes origines, des Juifs, des immigrés espagnols et des membres des brigades internationales. Malgré la progression des Alliés et l’intensification des bombardements, en dépit des obstacles rencontrés sur le terrain, ce train, qui sera appelé le train fantôme commandé par un officier nazi, parviendra à sa funeste destination. Son trajet sera le plus long de la Seconde Guerre mondiale : 57 jours d’enfer, durant lesquels 160 résistants vont réussir à s’évader. Parmi eux Claude et Raymond Lévy, l’oncle et le père de Marc Lévy, qui a raconté l’histoire de ce train dans un roman «Les enfants de la liberté», et qui a collaboré à ce documentaire. Une odyssée effroyable racontée grâce aux derniers témoins et survivants qui apportent un éclairage nouveau sur ce dramatique épisode de l’histoire oubliée de près d’un demi-siècle et qui montre toute la détermination des nazis à mener jusqu’au bout leur macabre projet .

Vous aimerez aussi