Accessibilité

Natures humaines

Réal Bossé troque les plateaux de tournage pour mettre sur pied des formations de survie en forêt. Il devra guider trois couples à travers une semaine d'apprentissage en pleine nature. Entre fabrication d’un igloo et orientation à la boussole, ce faux documentaire mettra en lumière le cheminement de six participants et participantes qui explorent bien plus que des techniques de survie. Au fil de cette expérience au cœur de la nature, ils découvriront des facettes inattendues de leur personnalité ainsi que de celle de leur partenaire.

Épisodes Saison 1

  • Jour 1

    Réal accueille les trois couples pour leur première journée au chalet. Après les avoir fait participer à un concours qui leur permet de choisir leur chambre, Réal explique les règles de vie sur son terrain. Les révélations chocs ne tarderont pas.

  • Jour 2

    Lors de cette deuxième journée, les élèves de Réal devront réussir à faire cuire un œuf dans une conserve posée dans la neige. Les tensions montent dans quelques couples et un des participants voudra même quitter l’expérience.

  • Jour 3

    Pour éviter les chicanes de couple, Réal change les duos pour la prochaine activité : retrouver son chemin vers le chalet avec une boussole. Des liens se créent et les participants et participantes se dévoilent davantage.

  • Jour 4

    Après trois jours, Réal sent que ses couples sont prêts pour une expérience plus importante : dormir en forêt. Une nuit charnière pour les trois duos qui sentent la promiscuité de leur abri peser sur eux.

  • Jour 5

    Trouvant les participants et les participantes moroses à la suite de leur nuit de camping hivernale, Réal leur propose une activité bricolage : fabriquer un lance-pierre (idéal pour tuer un écureuil). Alors qu’on pourrait penser qu’une belle amitié s’est installée au sein du groupe, c’est plutôt l’inverse qui se produit.

  • Jour 6

    Pour cette dernière journée, Réal offre aux élèves de fabriquer un totem qui les représente. Au moment de dévoiler le fruit de leur travail, les participants et participantes font preuve d’une grande vulnérabilité. La formation de Réal a porté ses fruits.

Vous aimerez aussi