Accessibilité

Notre corps, ce réseau social

Longtemps, nous avons eu une vision un peu trop bien rangée et fragmentée de notre corps. On pensait que chaque organe assurait une mission unique et participait de façon assez mécanique et routinière à notre équilibre biologique. Des recherches scientifiques récentes bouleversent cette approche un peu passéiste de notre anatomie. On découvre que nos organes ont des fonctions multiples et qu’ils composent un vaste réseau social: ils tweetent, s’envoient des alertes, coopèrent, réagissent, se mobilisent. La science décode peu à peu l’alphabet qui permet à nos organes de se parler.

Vous aimerez aussi